Importance économique de l'agriculture dans la lutte contre la pauvreté

La Déclaration du millénaire fixe à 2015 la date butoir pour la réalisation de l'objectif visant à réduire de moitié le nombre de personnes qui vivent dans l'extrême pauvreté. Compte tenu des résultats exceptionnels obtenus dans certains pays en développement, la possibilité d'atteind...

Full description

Main Author: Cervantes-Godoy, Dalila
Other Authors: Dewbre, Joe
Format: eBook
Language:French
Published: Paris OECD Publishing 2010
Subjects:
Online Access:
Collection: OECD Books and Papers - Collection details see MPG.ReNa
Summary:La Déclaration du millénaire fixe à 2015 la date butoir pour la réalisation de l'objectif visant à réduire de moitié le nombre de personnes qui vivent dans l'extrême pauvreté. Compte tenu des résultats exceptionnels obtenus dans certains pays en développement, la possibilité d'atteindre cet objectif est globalement réaliste. Néanmoins, beaucoup de pays seront très loin du but, et les indigents pourraient encore être 1 milliard à la date prévue. Pourquoi certains pays obtiennent-ils de meilleurs résultats que les autres ? Nous cherchons dans le présent document à répondre à cette question en observant les caractéristiques qu'ont en commun vingt-cinq pays en développement qui ont réduit l'extrême pauvreté de façon spectaculaire au cours des vingt-cinq dernières années.
Les résultats de l'analyse de régression des données transversales et chronologiques montrent que, si la croissance économique en général a beaucoup contribué au recul de la pauvreté, la façon dont elle s'est répartie entre les différents secteurs d'activité est loin d'être sans incidences, la hausse des revenus agricoles revêtant à cet égard une importance non négligeable
Nous avons comparé ces pays entre eux en nous appuyant sur des indicateurs de leur situation économique et, en particulier, de la situation économique de leur secteur agricole. Les pays retenus dans l'analyse sont très divers. Ils comprennent certains des pays en développement les plus pauvres et certains des plus riches, et représentent presque toutes les régions géographiques. Ils se distinguent aussi les uns des autres de par leurs systèmes de gouvernance et la gestion de leur économie. Toutefois, leurs résultats présentent des similitudes étonnantes, qu'il s'agisse de la réduction de la pauvreté ou de l'ensemble des indicateurs utilisés pour comparer les performances de leur économie toute entière ou celles de leur secteur agricole uniquement.
Physical Description:28 p. 21 x 29.7cm